Anna M.

« Sous les seules lumières d’une projection étrange, dans cet unique décor tiré de Dieu sait quelle mémoire… parmi les bribes de son éparses et les éclats de voix jaillissent ces comptines puisées aux sources sombres du rock »

« Concert ? Film ? Théatre ? 
Autant d’éléments, d’indices proposés à l’inconscient du spectateur – le spectateur est un inconscient- pour imaginer l’histoire d’Anna M. , son Anna, incarnation des thèmes éternels que sont  la création, l’inspiration, la mémoire, le langage, la mort … le spectacle. 
Mise en abyme – Mime en abysse 
C’est le spectateur qui s’y découvre »

« Conçu des le départ comme autogène et ouvert, ce projet à l’origine solo devient assez rapidement le fruit d’une collaboration multiple et polyglotte, pluridisciplinaire, décloisonnée, capable de s’exprimer sur d’autres scènes que purement musicales »

affiche